AC ! Réseau - Agir contre le chômage et la précarité

Accueil > RévoltéEs de l’ANPE > CNT ANPE : Liquidation totale après fermeture définitive

CNT ANPE : Liquidation totale après fermeture définitive

mercredi 28 janvier 2009, par CNT ANPE

Liquidation totale après fermeture définitive
Tout doit disparaître !


En cette période de solde, c’est bien à Pôle emploi que l’on trouve les meilleures affaires.

Tout est bradé par la direction et certains syndicats, complices de cette faillite organisée.
L’ADASA, abandonnée par la direction de Pôle Emploi subit des difficultés financières
sans précédent et ne pourra probablement pas assurer la livraison des chèques
restaurant pour le mois de février, ni assumer le versement des prestations qui, jusque là,
permettaient aux agents de tenir le coup.

Vous pensiez pouvoir partir en vacances pour oublier ce cauchemar ? C’est raté !!!

Comme si cela ne suffisait pas, notre salaire est encore allégé de plusieurs centaines
d’euros correspondant à la mutuelle d’entreprise et à la prévoyance imposées par la
direction.

Notre métier est liquidé. Il est bien loin le temps où la devise de l’institution était « notre
métier, l’emploi » ! En effet, seront bientôt opérationnels à Pôle Emploi, les policiers de
l’emploi voués à contrôler les papiers d’identités, à dénoncer et culpabiliser les plus
précaires.

Face à tant de mépris pour notre métier, pour notre mission de service public, dans des
conditions de travail toujours plus dégradées, une seule solution : la lutte.
Nous appelons tous les agents de Pôle Emploi à se mobiliser dans les actions prévues le
29/01 pour réclamer la juste reconnaissance du travail que nous accomplissons pour un
service public digne de ce nom.

Ne signons pas un cheque en blanc à la politique de Mr
Sarkozy !!!

TOUTES ET TOUS EN GREVE LE 29 JANVIER
Section ANPE

Paris, le 21 Janvier 2009

Syndicat CNT santé-social-ct région parisienne
www.cnt-f.org/sante-social.rp
< 33 rue des vignoles 75020 Paris > < 06 20 44 61 93 >
section.anpe@cnt-f.org

« Nous n’aurons que ce que nous prendrons »

Messages

  • Bonjour,

    Je viens présenter mon histoire il y a 1 ans j’ai fondé une association loi 1901 par le biais d’un salon social de coiffure.

    Moi je suis dans le secteur du milieu social et j’ai coordonnées avec des coiffeuse et esthéticienne j’avais créé trois poste avec pôle emploi en contrat aidée le pôle emploi et le directte avait bloqué un contrat de travail d’une coiffeuse BP afin que l’on ne perçoit pas l’aide de l’état car a Châteauroux le Président régional de la coiffure ne voulait pas que notre association existe il avait peur de sa concurence hors que l’on travailler qu’avec un public fragilisé et des assistante social et les partenaires financiers ville de châteauroux et le centre communal c’action social et le préfet et le pôle emploi la direccte on voulu que notre association soit dissoute. Le pôle emploi ne veut pas que notre association ai des contrats aidés aujourd"hui

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.