AC ! Réseau - Agir contre le chômage et la précarité

Accueil > Radiations > Pôle emploi : Radiée 4 mois sans indemnité pour cause de déménagement

Pôle emploi : Radiée 4 mois sans indemnité pour cause de déménagement

mardi 20 avril 2010, par une précaire

Après deux heures de tergiversations ultimes hier, les uns passant le relais aux autres qui disparaissaient sans préavis, après avoir obtenu un justificatif totalement bidon, conservé à titre documentaire éblouissant, j’ai enfin haussé le ton pour avoir inventé en dernier ressort de mettre en doute mon identité sans même vérifier.

J’ai parlé fort, poliment, de façon cohérente.

Le Directeur est sorti et m’a priée à converser dans son bureau. Bilan : 4 mois de pérégrinations réglés en 5 minutes. Du moins je l’espère cette fois.

Bonjour, l’an dernier de passage un an en province : je dois venir chaque début de mois pour débloquer mes alloc. ASS, car j’ai le privilège d’être un "bug informatique", je reçois un jour le formulaire de DRE. Je dis aux Assedics que je ne veux pas être en DRE, je veux travailler. Réponse : "ça ne change rien, juste une formalité, aucune inquiétude, vous signez là". Je me suis donc retrouvée, malgré moi, à 57,5 ans en DRE, mais très en forme.

Puis je viens à Paris, demande à m’inscrire à Pôle Emploi. Réponse : faites le 3949, voyez avec eux. Ci-fait : on me dit "le dossier DRE doit rester là où il a été créé... et vous aussi !" (vive contestation : je bougerai, je cherche même à l’étranger) "... sauf si vous demandez à repasser en "catégorie 1" càd en recherche d’emploi". Je fais donc la demande par écrit le 30/11/09. Aucune réponse. Multiples réclamations au 3949, transmissions d’e-mails, etc. PERSONNE de décembre à avril.

Au final, cela a mis une agence parisienne (assez coopérative et aimable, sauf un cas) sans dessus-dessous, qui ne comprenait plus rien : dossier vide ! Coordonnées érronées, etc. adresse faussée, date de naissance aussi : un vrai foutoir. Je propose ma carte d’identité, refusée !!!

La province m’a radiée et sans faire-part, le 01/03/10 lors du renouvellement annuel, donc montant ASS : 0, ce que je découvre le 07/04/10. Le 3949 me dit que je suis inscrite à Paris - où l’on ne peut pas m’inscrire, justement. Paris s’arrache les cheveux : Le Directeur de l’agence, hier, après 10 jours de délibérations, de "bugs informatiques" parmi d’autres, hors de lui, poli tout juste si je tiens compte d’une subordonnée. Clair et COMPETENT cette fois, ENFIN explique que les dossiers DRE sont ab-so-lu-ment intransférables et indissociables de l’ASS ce que personne n’avait expliqué jusque-là (les autres perplexes, dubitatifs, tâtonnants dans ce cas inédit).

Tout ce remue-ménage pour un conseil aléatoire au 3949 à l’origine, assorti d’un non-dit : ("catégorie 1... oui mais... plus d’alloc. ASS !") Le 3949 promet que l’affaire sera réglée dans la semaine... (?) que je serai réinscrite en DRE et... en province, avec effet rétroactif ASS (?) On s’est vraiment occupé de mon cas parce que venue cette fois demander un justificatif pour la banque et l’assistance sociale. Après deux heures de tergiversations ultimes hier, les uns passant le relais aux autres qui disparaissaient sans préavis, après avoir obtenu un justificatif totalement bidon, conservé à titre documentaire éblouissant, j’ai enfin haussé le ton pour avoir inventé en dernier ressort de mettre en doute mon identité sans même vérifier.

J’ai parlé fort, poliment, de façon cohérente.

Le Directeur est sorti et m’a priée à converser dans son bureau. Bilan : 4 mois de pérégrinations réglés en 5 minutes. Du moins je l’espère cette fois.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.