AC ! Réseau - Agir contre le chômage et la précarité

Accueil > RévoltéEs de l’ANPE > Les usagers de Pôle emploi ne sont pas des marchandises

Les usagers de Pôle emploi ne sont pas des marchandises

lundi 7 juin 2010, par SUD Emploi

Grève nationale à Pôle emploi : le pourquoi

Toulouse, le 04 juin 2010

METIERS :

La transformation de l’intermédiation en produit « industrialisable à distance » a dissout nos métiers au profit d’une conception étroite et commerciale du placement. La conception de l’indemnisation en simple opération administrative et sa transformation en indemnité forfaitaire permet de justifier la disparition du métier de liquidateur et autorise la mise en place de plateformes arrière de traitement des Dossiers d’ Allocation. Nous risquons la disparition rapide du métier indemnisation avec de graves conséquences pour les usagers et le personnel.

Le diagnostic de la situation du demandeur d’emploi, le rythme de ses convocations doit revenir à la main du conseiller. Nous devons revenir à des accompagnements internes et à des prestations créés et mises en œuvre au sein du Pole Emploi.

L’étude du dossier indemnisation et l’analyse de la règlementation doit être faite PRIORITAIREMENT par un professionnel de la liquidation des dossiers.

Nous exigeons le respect des métiers de chacun et l’arrêt de la polyvalence.

ORGANISATION :

Nos organisations ont été détruites pour faire place à l’organisation du travail.
Le site doit redevenir l’outil premier et prioritaire de nos missions, de l’élaboration de plans d’action à leur réalisation.
Le renvoi systématique vers des plateformes de services n’est plus acceptable.

EFFECTIFS :

Les effectifs doivent être renforcés prioritairement sur site par un personnel formé, et embauché en CDI. Les 400 titularisations au national annoncées le 31 mai sont totalement insuffisantes.
Nous demandons la titularisation de toutes les CDD et contrats aidés embauchés à Pole Emploi au moment où le gouvernement annonce une baisse des effectifs de Pole Emploi à compter de 2011 d’ 1,5 % par an.

EXTERNALISATION :

Nous constatons avec la baisse des entrées en Cellule de Reclassement Professionnel que l’établissement privilégie TOUJOURS l’envoi vers les Opérateurs Privés de Placement plutôt que de conserver la mission en interne. Les menaces sur les activités entreprises et Cap Vers l’Entreprise se font de plus en plus précises. La privatisation de l’inscription des non indemnisés et à moins de 6 mois est déjà enclenchée.

Le projet de loi autorisant la libéralisation totale du marché du placement A BUT LUCRATIF associé à la mise en place sur nos activités de la directive Bolkestein a déjà voté en première lecture à l’Assemblée nationale. Le projet de loi est actuellement en discussion au Sénat.

PLAN REBOND POUR L’EMPLOI :

Mesures exceptionnelles pour l’accompagnement des demandeurs d’emploi ayant épuisé leurs droits à l’allocation d’assurance chômage :
Les organisations syndicales estiment que le nombre de personnes concernées sera bien supérieur aux 350 000 personnes estimées par l’établissement. Nous pensons que le budget prévu sera dépassé. Aucun dispositif de renfort et aucune réflexion sur l’organisation n’a été mis en place pour faire face à ce surcroit d’activité. Comme pour le SMP, la marge d’ajustement de la direction sera « la sueur, et la souffrance » de son personnel.

USAGERS DE POLE EMPLOI :
NOS CONDITIONS DE TRAVAIL SONT VOS CONDITIONS DE RECEPTION

Toulouse
_ RDV à 10h30 à la sortie du Métro Gramont (Auchan).
A 12h00 : pique nique – discussions : PREVOYEZ VOTRE NOURRITURE nous nous occuperons de l’eau…

Solidaires SUD Emploi Midi-Pyrénées
_ 38 bis, Rue Louis Plana
31500 - Toulouse.
syndicat.sud-mpyrenees@pole-emploi.fr
_ Tél. : 05.62.16.78.00
Port : 06.34.45.37.01
Fax. : 05.62.16.78.19
_ www.sud-emploi-midipyrenees.over-blog.com

Messages

  • D’une part ce tract est un tract intersyndical rédigé par la CGT, FO, le SNAP, le SNU et SUD. Pour l’intersyndicale, il a même précisément été rédigé par des militants du SNU et de la CGT en région Midi Pyrénées. Nous trouvons étrange que vous ne l’imputiez qu’au syndicat SUD. Nous vous demandons donc de rétablir l’ensemble des syndicats ayant élaborés ce tract dans leurs droits en informant les chômeurs correctement sur les organisations qui partagent les valeurs de ce message et qui à fortiori l’ont rédigés.
    En espérant que l’honnêteté de communication dont vous ête garant sera respecté. D’autre par vous avez mis le portable de la CGT, il n’y a pas de probléme bien au contraire, mais au moins précisez que cette communication émane bien de la CGT, de FO du SNU et du SNAP avec sud.
    La confusion nuit aux causes plus qu’elles ne les servent. L’honneteté intellectuelle et la loyauté sont indispensables pour nous tous...
    Faites en sorte de reproduire les initiateurs complets de ce message pour l’intersyndicale des salariés du pôle emploi de Midi Pyrénées dont l’immense majorité ne sont pas sudiste.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.