AC ! Réseau - Agir contre le chômage et la précarité

Accueil > Actualités sociales > La direction du Pôle emploi Rennes occupée par chômeurs et précaires

La direction du Pôle emploi Rennes occupée par chômeurs et précaires

Occupons Pôle emploi, on continue et on continuera !

jeudi 26 janvier 2012, par Coordination des Intermittents et Précaires

Pas question d’accepter notre sort sans broncher, ruer, dire. Ni veaux malmenés du troupeau, ni abattoirs de l’emploi et du chômage, fiers d’être précaires !

Occupons Pôle emploi, mardi c’était à la CAF de Lille, mercredi, on remet ça !, avec un Rv à 9h30 Métro République à Rennes

À 11h, le Pôle Emploi Rennes Atalante, 7, route de Vezin Le Coquet, est occupée, assemblée générale, tout le monde est invité à rejoindre l’action par mels, sms, etc., et à faire passer le mot aux intéressés. Car il y a besoin de monde !

L’action débute par l’occupation de la partie du bâtiment réservée à la réception des chômeurs. Tous les chômeurs arrivants sont accueillis par des occupants. L’assemblée générale a ensuite également permis de rencontrer de nombreuses personnes qui y ont participé et se sont exprimé.

Une partie des chômeurs arrivés au Pôle pour leurs démarches a participé à l’action de blocage des escaliers et ascenseurs menant aux étages de la direction territoriale du Pôle qui a eu lieu ensuite.

Des salariés de la CGT Pôle emploi présents sur place ont profité de la présence de la presse pour faire des déclarations favorable à l’occupation en cours.

Les occupants ont fait connaître à la direction une série de revendications immédiates qui avaient été élaborées lors de la précédente occupation et sur place.

Libre accès pour les collectifs de chômeurs et précaires aux panneaux d’affichage qui doivent légalement être présents dans chaque Pôle emploi [1] afin que les premiers concernés puissent s’informer sur leurs droits, prendre connaissance des informations mises à diposition par les collectifs de défense des précaires et des actions que ces derniers proposent à tous.

Libre accès à internet dans les Pôle et non seulement aux pages dont Pôle emploi est propriétaire mais bien à l’ensemble des informations disponibles sur internet dont les chômeurs eux mêmes estiment qu’elles leur sont utiles ou pourraient l’être.

Fin de l’anonymat des employeurs qui recrutent ; lorsqu’un emploi est proposé, chaque candidat [2] potentiel doit pouvoir savoir pour quelle type d’entreprise, de conditions de travail, de salaire il est susceptible de postuler.

Mise à diposition des photocopieuses disponibles dans les Pôle pour les collectifs de chômeurs afin que le manque de moyens de ces derniers soit partiellement compensé et que leur activité puisse avoir lieu et droit de cité là où les chômeurs sont appellés à se rendre.

Annulation des 1000 € de dommages et intérêts au profit de Pôle emploi infligés à un chômeur de Fougères par voie de justice lors d’un jugement en première instance après que celui-ci ait inscrit sur les murs de Pôle emploi de sa ville des critiques publiques de la politique de l’emploi dont Pôle est l’un des acteurs majeurs.

À l’exception d’une renonciation écrite de sa main à ce que les sommes actuellement réclamées à ce chômeur de Fougères soient exigées par le Pôle, le directeur adjoint régional de Pôle emploi n’a pas eu l’autorisation des partenaires sociaux qui dirigent le Pôle [3] : de répondre positivement aux revendications pourtant élémentaires et simples à satisfaire qui ont été énoncées aujourd’hui.

Constatant la rigidité des responsables de cette usine à et des chômeurs qu’est le Pôle ainsi que l’acquis partiel mais significatif obtenu pour l’un d’eux qui avait manifesté contre le Pôle, les occupants ont ensuite décidés de lever l’occupation afin de ne pas être évacués par la police et pour privilégier la préparation d’une toute prochaine mobilisation collective.

Ni veaux malmenés du troupeau, ni abattoirs de l’emploi et du chômage, fiers d’être précaires !

On continue !

Ni honte, ni dette, ni culpabilité, s’organiser !

[bleu]

Dans camarades, il y a trois fois a.
Et leur barbare concurrence ne nous l’enlèvera pas.

[/bleu]


[1La mise à disposition des ces panneaux d’affichage a été concédée par un gouvernement socialiste lors de la mobilisation des chômeurs et précaires de l’hiver 1997/98

[2Candidat est le terme désormais en vigueur à pipo l’emploi voir Outragé, Pôle emploi mord la poussière.

[3Sur l’utilité du travail des agents du Pôle et ses conditions, la manière dont ils sont managés, lire l’éclairant point de vue d’une syndicaliste de cette entreprise Pôle Emploi : La violence et l’ennui.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.