AC ! Réseau - Agir contre le chômage et la précarité

Accueil > Actualités sociales > AER : Pour le retour à l’AER, un collectif veut rencontrer (...)

AER : Pour le retour à l’AER, un collectif veut rencontrer Hollande

mardi 7 janvier 2014, par Collectif AER/ATS 2014

Nous, Collectif AER/ATS 2014, trouvons anormal et indécent que des séniors en chômage de longue durée et arrivés en fin de droit des indemnisations au titre de l’ARE, se trouvent en situation de grande précarité avec seulement l’allocation de solidarité spécifique soit 477 euros par mois pour se loger, assumer leurs charges et se nourrir. Alors que ces personnes ont leurs 41 annuités et tous leurs trimestres validés, mais, hélas, pas l’âge pour faire valoir leur droit à une retraite bien méritée, elles se retrouvent contraintes de survivre avec l’aumône qu’on consent à leur donner.

Il devient urgent de ne pas laisser à l’abandon cette catégorie de séniors qui a donné son quota au monde du travail et a largement contribué au développement économique de la France et à l’accroissement bénéfique de la société actuelle.

C’est pourquoi, nous demandons le rétablissement de l’Allocation Equivalent Retraite telle qu’elle était en vigueur jusqu’à fin 2010 et/ou l’élargissement de l’Allocation Transitoire de Solidarité à tout sénior justifiant de ses annuités et de ses trimestres validés.

Nous, Collectif AER/ATS 2014, sollicitons une entrevue avec Monsieur le Président de la République afin de lui faire part de nos revendications justifiées et légitimes.

LE COLLECTIF AER/ATS 2014"

Messages

    • Bonne initiative que pourra-t-il faire ?
      je suis dans le même cas 168 trimestres cotisés j’étais en fin de droit en 2010
      aujourd’hui âgé de 60 ans je suis obligé de vivre avec 477 euros comme si je n’avais jamais travaillé de ma vie en attendant 61 ans et deux mois si pas plus car il veulent encore repousser l’âge de retraite.

      Un ministre qui travaille moins a son salaire de minitre toute sa vie.

    • Bonjour,
      Je fais partie de cette catégorie de mi chomeuse/ mi retraitée. Née en février 1954, avec mon nombre de trimestre je vais toucher l’ASS c’est a dire une misére. voici 2 ans que je vois les personnes nées de 1951 à 1953 ok mais les autres. injustice, injustice, tu m’as trouvé.
      Je ne sais pas a quel ministére m’adresser ?
      Merci de m’avoir lu.

      Salutations.

    • bonjour je me trouve actuellement dans le meme cas j ai 61 ans et 185 trimestres mais comme j ai été saisonniere toute ma vie il faut que j attend début octobre 2014 et je vais être en fin de droit mi avril et je risque de me retrouver a la rue ,et je ne trouve pas d emploi comme beaucoup d entre vous,j ai travaille dur j ai meme pris du travail d homme pour que mes enfants n ai pas le frigo vide et pour quel résultat ?nous les femmes ont 2 emplois maison et exterieur on arrive àla retraite usées on aimerais souffler un peu mais non il faut qu on continue a assumer c est pas juste ;donc je m associe a vous pour lutter contre cette absurditée du retait de l aer ,il faut la remise en place de cette mesure tous ensembles luttons pour notre du.

      bonne journée a toutes et tous

    • Je suis né en janvier 1954, je suis en fin de droits ARE et ne peux pas pretendre à la retraite anticipee
      Nés en 1954 nous sommes les oubliés des chomeurs seniors
      y a t il un espoir de percevoir l ATS ou le AER
      Comment faire pour faire réagir le gouvernement

    • SOS : Seniors chômeurs en détresse
      Nous sommes des milliers de seniors en situation de grande précarité, après avoir cotisé et validé tous les trimestres exigés pour bénéficier de la retraite à taux plein. Or, nous ne pouvons pas prétendre à ce droit, car nous n’avons pas encore atteint l’âge légal de départ : il nous faut attendre 2, 3 ans ou plus encore, à savoir 2015, 2016, etc. !
      L’Allocation Equivalent Retraite (AER) ayant été supprimée en 2010 et l’Allocation Transitoire de Solidarité (ATS) étant trop restrictive, nous ne percevons que l’Allocation Spécifique de Solidarité (ASS), soit 480 € par mois. Avec ce montant, nous devons faire face aux charges du quotidien : nous loger, nous nourrir, payer notre loyer, nos factures, etc.
      Nous ne pouvons plus supporter et subir cette situation profondément injuste qui se dégrade pour nous de jour en jour !
      Le 7 janvier 2014, nous avons transmis un courrier à Monsieur le Président de la République et à M. le Premier Ministre leur demandant une entrevue, afin de leur faire part de nos revendications justifiées et légitimes. En retour, nous n’avons réceptionné que des réponses copiées / collées sans aucun rapport avec notre demande !

      Il devient urgent de ne pas laisser à l’abandon cette catégorie de séniors qui a donné son quota au monde du travail et a largement contribué au développement économique de la France et à l’accroissement bénéfique de la société actuelle.
      Aussi, nous vous sollicitons, afin que vous plaidiez notre cause, dénonciez notre précarité et notre total désarroi face à ce manque d’humanité à notre égard.
      Le collectif AER-ATS 2014 vous remercie pour votre réponse et reste à votre disposition pour d’éventuels de renseignements complémentaires.
      Cordialement,
      Collectif AER/ATS 2014.
      http://aer2012.lebonforum.com

    • Je suis à l’ASS, j’ai 52 ans... et je ne sais ni à quel âge ni combien je pourrais prétendre à la retraite !! pour l’instant, c’est 67 ans !!

      Vous pensez que je peux survivre avec 480 euros par mois pendant 15 ans ?

      Sans compter les années RMI qui ne comptent pas pour la retraite.

    • Senior ?
      Plus on devient vieux en France, plus on devient Espagnol :)

    • Je suis dans la même situation née en Mars 1954 licenciée pour inaptitude à un employeur Je travaillais depuis l’âge de mes 18 ans .
      fin de mes allocations .Que faire ???
      Avez vous pu obtenir ce rendez vous et ou en êtes vous ?
      Bien cordialement Anne Bertrandy

    • Nos cyclopes députés et gouverneurs ne voient-ils pas les sexagénaires né en 1954 qui sont condamnés à vivre avec une ASS de 477 ?

      En cette période de forte hausse de chômage pour les séniors. A ce jour seules les chômeurs qui sont né en 1952 et 1953 ont le droit à l’ATS. Les sexagénaires qui sont né en 1954 n’ont même pas le droit à cette allocation ?
      Au moment que les députés et le gouvernent dénoncent haut et fort "la petite pension de retraite" soit 1200 Euros et ils revendiquent la valorisation de ce seuil de pauvreté accordé aux retraités sexagénaires et plus, est-il juste que les sexagénaires né en 1954 soient exclus de cette justice sociale ?
      Le sexagénaires de 1954 doit crever au lieu d’avoir le droit à ce "seuil de pauvreté". Nos cyclopes députés et gouverneurs ne voient-ils pas les sexagénaires né en 1954 qui sont condamnés à vivre avec une ASS de 477 Euros /mois qui ne représente même pas 1/3 du "seuil de pauvreté". Où est-elle la justice sociale ? Quelle est la solution pour ces sexagénaires de 1954 ?

    • Si vos "cyclopes députés ne voient pas les sexagénaires né en 1954", il serait peut-être bon que vous alliez vous manifester auprès d’eux (ils tiennent des permanences régulières) plutôt que de vous lamenter sur un site qu’ils ne consultent jamais...

    • Y’a pas que vous qui êtes obligés de vivre avec l’ASS !

      Y’en a marre de vous entendre vous lamenter à longueur de forum sur votre retraite qui se fait attendre !

      J’ai 52 ans et je suis à l’ASS et le marché du travail me jette en trouvant tout un tas de raisons débiles pour ne pas dire que c’est à cause de mon âge... ah mais, vous vous rendez compte dire aux gens que leur âge est un frein à l’embauche... mieux vaut dire que leurs diplômes sont trop anciens et qu’ils ne sont pas à jour dans les compétences demandées aujourd’hui ! et leur refuser les formations qu’on leur demande de faire au prétexte qu’ils ont déjà des diplômes et qu’on s’occupe en priorité des non-qualifiés !

      Alors l’ASS qui ne me permet même pas de payer toutes les factures et manger (consommer, n’en parlons même pas !), j’en ai jusqu’à la retraite ! retraite dont l’âge est sans cesse repoussé... et puisque je n’aurais jamais assez cotisé pour l’avoir à taux plein, autant dire que c’est la misère jusqu’à la mort !

      Alors, les sexagénaires qui se lamentent parce qu’ils doivent patienter un peu à l’ASS... vous savez ce que j’ai envie de leur dire !!!

      Et je ne vous parle même pas des pauvres jeunes qui sont déjà au RSA et qui ne cotisent même pas pour une retraite qu’ils n’auront probablement jamais.

    • Il ne faut pas mélanger tout et n’importe quoi. Notre devoir est de plaider pour les gens à l’âge de la retraite et défendre leurs droits à une pension de retraite méritée. Nous ne devons pas les laisser crever ces gens ont travaillé et cotisé toute leur carrière afin de mériter une retraite comme tous les retraités en France. Sachons que parmi cette catégorie de retraités ont galéré et continuent de galérer probablement depuis l’âge de 45 ans car dans cette dernière décennie cette génération a connu la crise économique la plus grave et le nombre de chômeurs le plus élevé.

      Quand un quinquagénaire aura l’âge de 60 ans, il devra être considéré un retraité comme tous les autres retraités d’aujourd’hui dont le gouvernement réfléchi à la valorisation des leurs pensions de retraite de 1200 Euros.

      Nous n’avons absolument pas le droit de dire "il faut les laisser crever puisque le gouvernement a décidé de prolonger leur galère encore un an et deux". Au nom de l’égalité de traitement, un sexagénaire aujourd’hui ou demain devra avoir les mêmes droits que ses ainés puisqu’il a cotisé toute sa vie pour assurer la retraite de ses ainés à 60 ans.
      Sinon, puisque les jeunes et certains quinquagénaires sont aujourd’hui au chômage, nom de quoi devrons-nous faire crever certains retraites ?

    • Ah parce que je n’ai pas cotisé peut-être ?? et je galère depuis mes 40 ans, donc vous voyez ce n’est pas récent, je suis même passée par la case RMI, donc années gâchées pour la retraite.

      Et vous déformez mes propos, je n’ai jamais dit de laisser crever qui que ce soit, mais que j’en ai marre de vous entendre vous plaindre ! parce que comme dit Monique, ce n’est pas ici que vous allez vous faire entendre du gouvernement et des députés, mais plutôt que vous allez en exaspérer un certain nombre de plus jeunes dont l’avenir est bien plus sombre.

      Parce que moi et les autres de mon âge, l’ASS ce n’est pas deux ans, OK ! et encore, j’ai eu du bol d’avoir les cinq ans requis sinon c’était de nouveau la misère au RSA avec que dalle pour la retraite.

      Donc j’ai bien le droit de me plaindre aussi.

      D’ailleurs, j’ai une ancienne collègue qui a subi l’ASS pendant près de 15 ans, de son licenciement à 50 ans jusqu’à l’âge légal de sa retraite alors excusez-moi si je trouve que deux ans c’est pas grand chose.

    • Est-ce que ce collectif a rencontre F.Hollande ou M.Touraine ?
      ne le 04 Janvier 1954, etant en fin de droits ASSEDICS suite a liquidation judiciaire, avec 166 trimestres de cotisation , je suis dans ce cas aussi ( ASS de 16 E par jour )

    • j’ai 52 ans j’ai été salariée 17 ans puis je me suis lancée à mon propres compte 17 ans puis une liquidation judiciaire puis des petits jobs mais peu et là, rien la galère .meme pas le rsa pas de chomage rien

    • bjr , mon epouse aussi n’a plus le droit a l’are fin de droit et touche L’ASS 3.37 € par jour.
      Né en septembre 1954 donc 60 ans se mois nous sommes obligés d’attendre qu’elle a 62 ans pour toucher sa retraite .
      total de perte de revenus pour notre couple 1800 € , nous reste pour vivre 1600 € pour deux mais payons tout, mutuel loyer assurances voitures edf gdf telephone intrenet malheuresemnt indispensable actuelement pour recherche d’emplois qustion juridiques et autres . quand nous avons tout payés ils nous reste 150 € pour manger . nous gagnions trop pour etre aidés ( allocation logement ) et pas asser pour nous en sortir . Une honte quand je vois les residents permanents qui vivent en France qui ont droit a toutes sortes d’aides sans avoir cotiser un seul centimes de leurs vie . le pire est que nous voulons déménager pour un logement moins chere mais nous ne sommes pas prioriteres . résultat dossier BDF

    • J’aimerais bien savoir qui sont les bienheureux "residents permanents qui vivent en France qui ont droit a toutes sortes d’aides sans avoir cotiser un seul centimes de leurs vie" !
      Les actionnaires des multinationales ? Les patrons du CAC 40 ?

    • idem dans le même cas, sans revenus depuis le 1er janvier 2013 et attendre la retraite le 1er octobre 2015
      quoi faire ? très facile monter tous à Paris manifester devant l’assemblée nationale mais comme la solidarité a disparu chacun reste dans son coin à se lamenter au lieu de se serrer les coudes !!!

    • Bonjour

      Dans son discours du 6 novembre 2014 Hollande annonce le retour de l’AER pour les personnes nées en 1954

      Bon courage à tous

    • Moi. Aussi le vis seule. Avec. I ’assez j’ ai 59ans sans espoir d retrouver un. Boulot je ne vis pas je survis comme vous tous .il faut absolument réagir. A cette situation qui va perdurer si nous ne faisons rien je. N attendais. Que. Ce moment la’ trouver des personnes dans la même situation et agir !

    • Bonjour

      ou est passé la promesse du président de début novembre 2014 pour rétablir l ATS pour les natifs de 1954 etc.....
      TOUJOURS RIEN, pourquoi cette mesure n est pas encore en application ??
      que valent les promesses tenues devant des millions de téléspectateur ??

      rien a ce jour et aucune réponse à nos demandes.
      DOMMAGE
      GERARD

    • Voilà je viens d’avoir 60 ans 168 trimestres validés. J’ai bossé dur au début, et maintenant je galère.Vous devriez pensez un plus à cette tranche d’age 1954, 55, 56, 57 finir notre carrière avec l’ASS c’est désolant

    • Vous devriez pensez un plus à cette tranche d’age
      Alors là, c’est le bouquet !
      Où étiez-vous quand on a essayé de mobiliser les chômeurs et futurs chômeurs ?
      Où étiez-vous quand on a mené bataille pour le maintien de l’AER ?

    • pourquoi cette mesure n est pas encore en application ??
      Parce que nous ne l’intéressons pas, vous ne l’avez pas encore remarqué ? Parce que nous ne l’intéresserions que si nous nous manifestions suffisamment fort pour l’enquiquiner.
      Parce que ce n’est pas en se contentant de se lamenter sur internet que nous allons changer notre situation.

    • Bonjour.
      et depuis le discours du 6 novembre 2014 aucunes nouvelles. Je fais de multiples recherches sur internet depuis cette date et rien ne parait nulle part,rien sur le site du ministère du travail ni sur pôle emploi. Ne serait-ce pas de l’arnaque que d’annoncer ça pour début 2015 et qu’il n’y a rien à l’horizon !!!!!!!!

  • merci de vous battre pour tous ces séniors oubliés de F Hollande avec l’ASS pour seul horizon
    bravo au forum

  • Bonne initiative de demander une entrevue avec le Président de la République pour que cesse cette injustice.
    Des gens qui ont travaillé jeunes, ont fait une carrière complète, ont toutes leurs cotisations vivent avec l’ASS, les minimas sociaux... en France....même traitement que ceux qui touchent le RSA sans avoir cotisé........
    Puisse ce collectif être enfin reçu et entendu....par Monsieur le Président...

  • Merci de soutenir ce forum en publiant cet article.
    Des milliers de seniors proches de la retraite en fin de droits chômage vivent dans la précarité avec 477 € par mois, en dessous du seuil de pauvreté (980 € / mois).
    Honte à ce gouvernement de les oublier !

    • Bonjour,

      Moi je travail environ 30h par mois, ce salaire cumulé au revenu de mon conjoint, font que j’arrive au plafond pour percevoir l’ass, du coup je ne perçois rien. Pendant un an, pôle emploi m’a notifié un montant ASS de 0,01 cts, mais de qui ce moque t’ont. Depuis octobre cette généreuse allocation de 0,01cts m’a été supprimé, plus possible après un an de cumuler avec mes petits revenus, je n’ai donc pas eu droit à la prime de noël.

  • Merci de votre initiative. Car nous sommes vraiment devenus des personnes que l’on méprise en nous jetant des miettes comme à des chiens. Un manque de reconnaissance pour des années de travails et des années de chômages SUBITS. On a l’impression de ne rien valeur aux yeux des dirigeants. Nous sommes pour eux des bouches en trop maintenant que nous n’avons plus de travail et qu’on nous donne pas de travail vu notre âge 59/60 ans. On ne sait plus où chercher !

  • Bonjour,
    Suite à des Licenciements économiques, j’ai dû plusieurs fois changés de voies professionnelles, demandé par (l’ANPE), enfin Pole emploi maintenant...
    J’ai 54 ans et de moins en moins de travail... J’ai perdu des contrats de travail (car je n’ai pas assez d’heures chez le même employeur), j’ai beaucoup de petits contrats...
    J’ai le droit à une allocation complèmentaire pour me permettre de survivre qui représente avec mon salaire un montant qui varie entre 400 à 500 € en tout avec tous mes travails...
    Mais depuis quelques mois, le Pole emploi me récupére de l’argent car soit-disant en Juillet 2010 et maintenant le mois dernière en Juillet 2011, j’aurais trop perçu... Il me récupère à chaque fois 330,10 € et voir des fois plus, mieux encore on vient de me faire une révision de dossier, moins 7 jours d’indemnisation, pourquoi je ne sait pas....
    Je fais donc une demande de remise gracieuse, elle ne sera pas envoyer, car on doit remettre le dossier au bureau de Pole emploi, et il n’y a pas de commission avant le mois de février, il est trop tard pour ce mois-ci, je viens de finir les dossiers d’envois ce matin et comme par hazard, on m’annonce que je n’ai plus d’impayé, m’a t’elle répondu et quand j’ai regardé sur l’ordinateur, c’est normal, on me l’a récupéer su mon mois de Novembre, donc je n’ai rien perçu pour Novembre car on a récupérer toute la somme que soi disant je leur devais, sur ce mois là...
    Donc au mois de Novembre, j’ai dû payé mes factures et vivre avec mes 330 € perçu en salaire..
    Je ne pourrais pas prétendre à ma retraite avant l’âge de 67 ans...
    J’en ai marre de ces lois à la dérive car le mot, je n’ose pas le dire...
    De plus, j’oublier de vous en faire part, mais début Janvier 2013 cela fût encore mieux, je ne pouvais pas rembourser une dette que je ne sais d’où elle vient, donc, ma dette de 2010 on n’a pas chercher à savoir si j’avais assez d’argent on a pris un de mes comptes on a essayé de prendre les 140 € que je leur soi disant devais et comme il n’y avait pas assez d’argent on m’a imposé des frais de 97 € et le mois suivant on est allé sur un autre compte qui n’ avez pas plus, pour me prendre le reste et rebelotte on m’a imposé d’autre frais également...
    Trouvez vous cela juste d’imposer des frais supplèmentaires aux personnes qui ont bien du mal à joindre les 2 bouts et que la banque surveille de près vos comptes pour que vous ne soyez pas dans le rouge en vous rappelant toujours à l’ordre...
    Merci de m’avoir lu et j’espère pouvoir aider à faire avancer les choses car il y en MARRE.....

  • Bonjour,
    L’ATS a été instaurée puis modifiée en 2013 pour réparer une injustice sociale envers les chômeurs de 59 ans qui avaient tous leurs trimestres validés au 31 Décembre 2010, et à qui on avait promis de toucher cette allocation en attendant de liquider leurs droits à la retraite, celle-ci ayant reculé de 2 ans.
    La moindre des choses serait d’attribuer cette allocation dans les mêmes conditions, voire moins restrictives en 2014 aux chômeurs nés en 1954, ils ont plus de 59 ans eux aussi.
    Merci à tous de lutter ensemble.
    Alain.

  • Mr Morice journaliste au quotidien Le Nouvel Observateur a publié sur ce journal un excellent article racontant les souffrances de ces personne privées d’AER et d’ATS et qui vivent avec la modeste somme de 483 euros par mois.
    Cliquez sur le lien ci-dessous SVP.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/social/20140220.OBS7175/chomeurs-au-seuil-de-la-retraite-ils-vivent-avec-480-euros-par-mois.html

  • bonjour a tous
    arrêtons de nous rouler dans la farine JAMAIS ils ne remettrons les AER
    déja il y a eu trop d abus et d injustice pour certains
    Hollande est passé il y a 2 ans en nous faisant croire un rêve à nous seniors qui avons travaillés voir exploités la tête dans le guidon toute notre vie
    Hollande ,en a rien a foutre de nous qui sommes dans la misère ,ni les futurs maires ,les syndicats et autres le principal c est qu ils ont leur chèque a la fin du mois ,des capitalistes dans l ombre TOUS ils savent que nous n avons plus de force pour lutter sauf de mourir ’de faim de froid de pouvoir d achat
    alors collectif AER ATS 2014 ,des prières CA SUFFIT arrêtez de nous endormir
    vous verrez encore une fois après les élections plus rien on ne verra plus personne ,moi je vis depuis le 5 janvier 2010 avec l ASS vous ne me demandez même pas comment je vis cette misère et il y a plus misèrable que moi vous défendez l ATS ,des gens qui ont quittés leur emploi avec la loi 2008 de Sarkozy sur la rupture conventionnelle à 57 ans avec négociation de départ payés par Pole Emploi
    mais les petites victimes des patrons là on ne vous entend pas ,ceux qui vivent avec l’ ASS environ 480 euros mensuel
    nous vivons dans la misère et la plupart de nous étions Smicard ,le jour de notre retraite que prétendrons nous
    alors votre PRESIDENT s il vous reçoit que voulez vous qu il vous réponde à vos questions "JE n’en ai rien à foutre "et qu allez vous répondre ?????
    merci de me répondre j en attends et plus d un
    ceux comme moi dans la misère de notre société qui nous bouffent maintenant ,on va se marrer des réponses

  • Bonjour
    oui je suis dans le meme cas depuis 16 août 2014,
    je percevais depuis 4 ans l aer à 34€70/j et depuis 1 semaine le pe du maine et loire me previent que mon mari etant retraite je ne percevrai à partir du 16 août que 15€/j ce qui fait une perte de 60%
    j ai lu plusieurs forums et je m aperçois que depuis 2009 ce probleme persiste et que personne n a pu faire marche arrière à l administration
    si quelqu un sait comment resoudre ce probleme me contacte
    merci

  • Bonjour,

    Tout le monde est touché y compris ceux que l’on croyais à l’abris.

    Des études universitaire, 38 ans de travail à temps complet sans aucune interruption.
    Un poste à responsabilité dans une société du CAC 40 qui fait d’énormes bénéfices.

    Tout laissait supposer que j’allais pouvoir payer mon hospice avec ma retraite et que mon avenir était assuré.

    Un jour mon employeur m’a convoquée pour me demander de faire un départ négocié vu mon âge.
    J’ai refusé
    Il m’a licenciée (il ne figure même pas le motif sur l’attestation destinée à Pôle emploi)
    Les cotisations sociales n’ont pas été versées sur 100 % du salaire sans aucun motif légal
    L’URSSAF ne peut pas réclamer le paiement.
    Donc une indemnité chômage de misère qui n’a absolument rien à voir avec le salaire antérieur.

    Indemnité chômage pendant 3 ans
    Puis plusieurs années pour attendre l’age de la retraite
    Puis une retraite de misère calculée sur un salaire fictif

    La précarité en France est voulue pour les vieux
    Ils sont de trop
    Plus personne n’en veut dans notre société

    En résumé :
    - Trop vieille pour garder mon emploi dans une société du CAC 40 qui fait d’énormes bénéfices qui se montaient à plusieurs millions d’euros l’année de mon licenciement
    - Trop vieille pour avoir droit de reprendre des études afin de retrouver un emploi équivalent
    - Diplômes trop vieux qui ne permettent plus d’accéder aux mêmes professions
    - Trop vieille pour retrouver un emploi même autre
    - Trop jeune pour la retraite
    - Plus droit au chômage même en ayant travaillé toute sa vie sans interruption à temps complet

    Il faudrait aussi que ce collectif demande que toutes les entreprises cotisent sur 100 % du brut des salaires
    Il est parfaitement inadmissible qu’une entreprise indique aux services fiscaux un net imposable et imposé bien supérieur au brut déclaré aux différentes caisses.

    Ce n’est pas étonnant qu’il n’y a plus de quoi payer les retraites si les cotisations sociales ne sont pas payées intégralement par toutes les sociétés.

    Il faudrait qu’un organisme compare le montant de l’imposition de chaque salarié et le montant des sommes déclarées aux différentes caisses par les employeurs. Et surtout qu’il soit capable de faire rentrer les cotisations sociales à la caisse de retraite, à l’URSSAF aux ASSEDIC.

    Plus d’argent de cotisations c’est plus de prestations pour les chômeurs et les retraités.

    Il faut stopper l’utilisation de cette circulaire destinée à abaisser les taux de cotisations et d’impôts de certaines professions. Circulaire détournée pour couvrir un non paiement de l’intégralité des cotisations sociales.

    Pourquoi avoir travaillé toute une vie ?

  • Je suis né en 1954. J’ai commensé à travailler 1973, faite le compte. J’ai travaillé dans le secteur agricole , dans les TP, dans l’industrie automobile (33 ans). Je suis en fin de droit, je suis seul et je n’ai que l’ASS pour survivre. Je pense que nous méritons beaucoup mieux pou faire la soudure jusqu’à l’age de la retraite. Remettre l’ATS nous permettrait de finir plus dignement.
    Un ancien Molex

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.